• Vers 12h30, il pleut toujours... Nous avions prévu des sandwiches pour être plus libres dans nos déplacements.

    Quand nous quittons le guide, je remarque un bâtiment qui pourrait nous abriter lors de notre pique-nique

    Une journée à Bruges- Part Three

    Nous avons une vue sur la place du beffroi

    Une journée à Bruges- Part ThreeUne journée à Bruges- Part Three

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une journée à Bruges- Part Three

     

    Une journée à Bruges- Part Three

    Une journée à Bruges- Part Three

    La pluie a légèrement cessé, nous partons à la découverte d'un autre endroit de la ville muni de notre plan

    Une journée à Bruges- Part Three

    marché au poisson (vues des deux côtés)

    Une journée à Bruges- Part Three

    Une journée à Bruges- Part Three

    Puis, place Simon Stevin en direction de la cathédrale St Sauveur

    Une journée à Bruges- Part Three

    les enseignes me fascinent en se découpant sur le ciel

    Une journée à Bruges- Part Three

    Une journée à Bruges- Part ThreeUne journée à Bruges- Part Three

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    *Le jeudi de l'Ascension se déroule la procession du Saint Sang

    jeudi 30 mai cette année, c'est affiché dans plusieurs langues

    Une journée à Bruges- Part ThreeUne journée à Bruges- Part Three

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous repartons vers le beffroi et l'hôtel de ville

    Une journée à Bruges- Part ThreeUne journée à Bruges- Part Three

     

     

     

     

     

     

     

     

    Envie de se poser et

    de boire une bière...

     

     

     

     

     

    Une journée à Bruges- Part Three

    Ensuite nous irons vers l'embarcadère non sans prendre quelques photos insolites parfois.

    Une journée à Bruges- Part ThreeUne journée à Bruges- Part Three

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une journée à Bruges- Part ThreeUne journée à Bruges- Part Three

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Embarcadère repéré, on avance dans la rue

    Une journée à Bruges- Part Three

     

    Une journée à Bruges- Part Three

    des maisons "hlm" et en face ce bâtiment

    Une journée à Bruges- Part Three

    En repartant vers le bateau nous découvrons un supermarché

    provision de quelques bières dont "le fou de Bruges"

    La légende de la Brugse Zot

    Alors que Maximilien rend une visite princière à Bruges au printemps de l'an 1488, les Brugeois forment un coup d'état et retiennent leur régent prisonnier pendant plus de 4 mois. Une fois libéré, Maximilien se venge en interdisant les foires et marchés annuels. Pour contourner cette interdiction, le peuple de Bruges organise une grande fête en son honneur. Ils demandent ensuite au monarque l'autorisation de construire un nouvel asile pour les aliénés. Et quelle fut donc la réponse de Maximilien? 'Mais fermez toutes les portes de la ville, et vous l'aurez, votre asile de fous!'

    Depuis lors, les Brugeois se sont vus affublés du surnom de 'Fous de Bruges', dont il est fait mention tout au long de l'histoire de la ville. Avec sa bière baptisée Brugse Zot (Fou de Bruges), la Brasserie De Halve Maan adresse ainsi à la population locale un clin d'oeil historique. 

     

    Une journée à Bruges- Part Three

    Direction le bateau, l'article 4 sera le dernier

     


    votre commentaire
  • Du Béguinage, le guide nous emmène au centre ville.

    Une journée à Bruges- Part two.

    Une journée à Bruges- Part two.

    j'en connais au moins deux qui ne s'étonneront pas de cette photo

     tonguewinktongue

    Une journée à Bruges- Part two.

    Le guide nous fait visiter une Maison Dieu

    Il existe 46 Maisons-Dieu à Bruges et seules 3 ne sont plus habitées. Le dernier ensemble construit date de 1958. Toutes appartiennent désormais à la ville et ce depuis la révolution française. Ce sont des personnes âgées qui y habitent aujourd’hui.

    Une journée à Bruges- Part two.

    Une journée à Bruges- Part two.

    Ancêtres des logements sociaux, les Maisons-Dieu (Godshuizen en flamand) sont des hospices qui permettaient aux personnes locales dans le besoin et notamment aux veuves et aux personnes âgées de garder un toit et leur dignité alors que leur situation financière et personnelle ne leur permettait plus d’assurer un logement.

    Une journée à Bruges- Part two.

    En sortant, il nous montre une statue et nous explique comment les rues de Bruges, véritables coupe-gorges ont finalement été éclairées.

    Une journée à Bruges- Part two.

    Afin de sécuriser les rues, les statues de saintes ont été "équipées" de lanternes. Sachant cela, vous en voyez un paquet au fur et à mesure de la balade.

    Une journée à Bruges- Part two.Une journée à Bruges- Part two.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une journée à Bruges- Part two.

    Le guide nous emmène vers notre repère "bateau" à 16h puis continue vers le centre ville.

    Une journée à Bruges- Part two.

    Afin de s'orienter grâce à ce plan, je vais alterner photos du matin et photos de l'après midi.

    Une journée à Bruges- Part two.

    Une journée à Bruges- Part two.

    et vue du bateau maintenant

    Une journée à Bruges- Part two.

    au bout du mini marché aux puces, le long du Djiver

    Une journée à Bruges- Part two.

    nous découvrons "Bouquet of Flowers for Frank Van Acker"(ancien maire de Bruges) de Stefaan and Livia, deux sculpteurs.

    Une journée à Bruges- Part two.

    Nous découvrons son buste un peu plus loin en face du marché au poisson

    Une journée à Bruges- Part two.

    Périple suivant (voir carte en cliquant sur l'image)

    Une journée à Bruges- Part two.

    Une journée à Bruges- Part two.

    nous prenons la rue de l'âne aveugle (Blinde Ezelstraat)

    Une journée à Bruges- Part two.

    (comme vous pouvez le constater sous la pluie)

    mais la même l'après midi...

    Une journée à Bruges- Part two.

    Nous arrivons sur la place de l'hôtel de ville

    Une journée à Bruges- Part two.

    Une journée à Bruges- Part two.

    Une journée à Bruges- Part two.

    Une journée à Bruges- Part two.

    et au fond, l'église du Saint Sang

    Une journée à Bruges- Part two.

    Une journée à Bruges- Part two.

    La visite va se terminer sur la place du beffroi

    Une journée à Bruges- Part two.

    Une journée à Bruges- Part two.

    La suite dans un prochain article...


    votre commentaire
  • Faire un 10 km à Courrières, déposer son dossard dans l'urne et être tiré au sort, c'est ce qui est arrivé à mon chéri.

    Résultat : une excursion à Bruges le 19 mai... tant pis si c'est l'anniversaire de notre fille... nous n'avons pas le choix.

    (Nous avons pensé à elle quand même, on lui a rapporté une bonne bière, elle est comme sa mère, elle aime)

    ET SI SI !!!  Bruges est en Belgique

    (une dame dans le bus ne semblait pas le savoir)

    Une journée à BRUGES

    Inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 2000, la ville de Bruges met notamment en avant son centre historique avec son architecture gothique en brique.

    Une journée à BRUGES

    Se promener dans Bruges est un vrai voyage dans le temps, tout un ensemble de règles ont permis de conserver cet héritage du passé et de la valoriser.

    Je vous propose donc de la visiter rapidement, essentiellement le centre ville dans lequel nous avons déambulé hier.

    Une journée à BRUGES

    Le chauffeur nous dépose ici et nous amène au lieu de rendez-vous.

    Une journée à BRUGES

    Une journée à BRUGES

    Une journée à BRUGES

    après un arrêt WEE WEE

    Une journée à BRUGES

    c'est parti !

    Une journée à BRUGESUne journée à BRUGES

     

     

     

     

     

     

     

     

    on avance vers le Béguinage

     

    non sans voir une maison de retraite pour personnes âgées

    Une journée à BRUGES

    et en face ce bâtiment du même style

    Une journée à BRUGES

    En approchant du Béguinage...

    Une journée à BRUGES

    Il est situé dans la partie méridionale du centre historique de Bruges, il constitue encore aujourd’hui un espace clos que sépare de la ville un mur d'enceinte encore partiellement doublé de douves.

    À l'origine, en 1225, un groupe de jeunes femmes sans ressources, qui avaient fondé une association pieuse de béguines,  décida de s’installer près d’un cours d’eau, dans un endroit isolé appelé « La Vigne » un peu à l’extérieur de la ville, et d’y gagner leur vie en travaillant la laine pour les tisserands.

    Une journée à BRUGES

    N'y étaient admis les enfants "mâles"que avant leurs 14 ans...

    Le curé qui y officiait devait entrer dans l'église par une porte dérobée et ne pénétrait pas dans l'enceinte du béguinage.

    Une journée à BRUGES

    Une journée à BRUGES

    Une journée à BRUGES

    Une journée à BRUGES

    Lors de notre balade en bateau l'après midi nous passons sous ce pont et voyons les cygnes de près.

    Une journée à BRUGES

    Pourquoi des cygnes ?

    En l'an 1487 à l'époque où le jeune empereur Maximilien d'Autriche régnait sur le Saint empire romain germanique. S'étant marié à Marie de Bourgogne, leur fils allait hériter de la Belgique mais encore trop jeune était-il et son père devenait le régent. Sous son règne il fut haï des villes flamandes, entre autres Gand  et Bruges.

    Considéré comme une sorte de despote et sa nomination au comté de Flandres ne plaisant guère (il saignait la ville à coups d'impôts), il décida d'envoyer de nombreux collaborateurs à Bruges. Mais on ne plaisante pas avec les Flamands qui emprisonnèrent les envoyés du comte dans la maison Craenenburg les torturèrent et les décapitèrent. Le plus célèbre est Pierre Lanchals, un fidèle dévoué de Maximilien.( Même Maximilien fut fait prisonnier)

    Fou de rage lorsqu'il assista à sa décapitation depuis sa fenêtre, l'empereur voulut, une fois libéré, mater et rendre hommage à celui qui avait péri pour combattre sa noble cause. Le nom de Lanchals, (qui signifie "long cou") et les insignes de l'empereur n'étant autre que les cygnes, c'est ainsi que les Brugeois eurent pour châtiment de devoir apprivoiser ces oiseaux agressifs afin d'expier leur péché à tout jamais et ce pour l'éternité

    Une journée à BRUGES

    Suite de la visite plus tard ...

     


    2 commentaires